Ce que l’agriculteur nous apprend

La production agricole varie en fonction de plusieurs facteurs parmi lesquels, certains ne dépendent pas de nous (les conditions climatiques, les catastrophes naturelles…). Depuis la nuit des temps, les agriculteurs avaient déjà compris qu’il fallait produire plus et stocker une partie de la production pour prévoir les périodes de disette. Ce concept très simple, s’applique parfaitement dans nos finances personnelles et nous aidera à profiter de l’abondance et la tranquillité dans notre vie.

Nous avons 3 manières d’affronter la production et la consommation dans la vie :

La première, c’est produire moins et consommer plus , tout simplement parce que le fait de surconsommer rend ce qui a été produit insuffisant pour arriver à terme. Dans un tel cas, nous ne pourrions jamais atteindre l’autosuffisance et serions appelés à voler ou à quémander pour survivre, c’est pas une situation agréable,  donc le mieux serait de trouver un système de production qui nous permettrait de couvrir tous  nos besoins, ou alors une stratégie de consommation qui répondrait à nos véritables nécessités.

La deuxième manière d’affronter la production et la consommation, c’est produire le juste, le suffisant pour vivre comme beaucoup de personnes dans le monde, c’est une manière très stressante de vivre ainsi, car on ne sait jamais ce qui va se passer, tel l’agriculteur qui produit le juste pour vivre, toujours inquiet, car les changements météorologiques et autres facteurs peuvent affecter à tout moment la production et faire basculer la tendance, ça fait souffrir.

Une troisième manière d’affronter la production et la consommation, c’est produire beaucoup plus que ce qu’on a réellement besoin, c’est l’autosuffisance, on n’est plus désormais préoccupé par les changements météorologiques, catastrophes naturelles,  nous avons des stocks, nous sommes dans l’abondance, nous pouvons échanger nos produits contre d’autres, nous pouvons amplifier la structure pour améliorer la production, investir sur les installations, et être cet agriculteur prospère qui a réussi et qui gagne beaucoup d’argent.

En comparaison à nos finances personnelles :

1- Ceux qui produisent moins et consomment plus, parfois obligés à souffrir de cette sensation d’émotion à aller demander de l’aide aux autres, des prêts, comme si les autres étaient des banques, ils trouvent ça normal et le font continuellement, c’est ce qui arrive aux personnes endettées avec les cartes de crédit et des comptes au rouge.

2- Ceux qui dépensent tout ce qu’ils gagnent, l’équivalent de l’agriculteur qui produit le juste, le suffisant pour vivre en regardant le ciel tous les jours parce que n’importe quelle tourmente peut faire basculer sa situation. cette catégorie de personne a du mal à faire face au moindre changement comme une perte de travail, une perte d’autonomie, une crise économique. bref si les dépenses sont égales aux gains, c’est difficile de faire face au moindre vent, on n’a pas la tranquillité économique.

3- La troisième catégorie de personne c’est celle que j’aimerais que tu sois ; cet agriculteur qui a réussi, qui vit tranquillement, qui avance, qui amplifie sa structure, qui est productif et tire un maximum de profit de sa ferme et accumule de l’argent. Ce sont les gens qui consomment moins et produisent plus, ils ont toujours une marge pour mieux affronter les situations difficiles.

À propos de l’administrateur

Jacques K. Publié le

Coach Financier

Passionné d'éducation financière. J'ai créé ce site pour partager avec toi des conseils et des astuces afin de t'aider à te débarrasser des croyances négatives que tu as sur l'argent et la richesse. Tu peux faire le ménage dans tes finances, changer ta vie, ne plus dépendre des autres pour prendre les décisions sur ta propre vie. Je t'invite à naviguer le blog pour connaître plusieurs outils qui te permettront d'assurer ta tranquillité économique et l'amélioration de ton quotidien.

Commentaires